Notre Boutique sera Bientôt Disponible

Coucou mes gourmands,

J’espère que vous avez passé une bonne Saint valentin, et si nous prolongions cette journée dédiée à la célébration de l’amour sous toutes ses formes, avec gourmandise et exotisme le reste du mois, voir de l’année… vous êtes partant, allez suivez moi, “an nou ay” ! Nous avons tous besoin de ces moments, d’amour, de partage  et de générosité en cette période particulière.  Vous l’avez compris au titre, je vous livre ma recette du tourment d’amour à la banane.

Cette article est mon cadeau pour vous remercier, car c’est grâce à vous que j’en suis là,  à vos encouragements, vos retours juste  « wahouu » (en fait je ne trouve pas d’adjectif assez fort donc se sera « wahouu »). Je mets du cœur dans mes réalisations et vous me le rendez bien, vraiment du fond du cœur MERCI, MECI ON PIL. C’est aussi le moment pour moi de vous publier ce deuxième billet qui était au placard et que je travaille depuis trop trop mais beaucoup trop longtemps. Le blogging c’est nouveau pour moi donc soyez indulgent avec moi.

J’ai choisit  de consacrer ce 2ème billet à cette gourmandise car elle a le pouvoir de me replonger dans mes plus beaux souvenirs d’enfance. Je revois ma mère, en préparer pour aller les vendre au marché Saint Antoine de Pointe à pitre (Guadeloupe), avec amour et passion et surtout je sens encore ces effluves de cuisson de sucre, de noix de coco et d’épices hummm. C’est une douceur emblématique de mon papillon.

Elle est composée d’une pâte brisée, d’une confiture de noix de coco et d’une génoise. Certain, rajoute de la crème pâtissière à la noix coco pour plus d’onctuosité. Je vous laisse le choix. J’ai lu sur le blog de « @jecuisinecréole » (blog que j’adore soit dit en passant) que cela ne faisait pas parti de la recette d’origine.

J’ai dû vous le dire dans l’une de mes publications sur mes réseaux, si vous allez  un jour en Guadeloupe n’oubliez surtout pas d’aller faire un tour, aux Saintes, d’une part parce c’est magnifique et d’autre part, parce que c’est la terre d’origine de cette douceur créole, croyez-moi vous trouverez des marchandes de tourments d’amours à chaque coin de rue.

L’histoire raconte que « les femmes des marins pécheurs autrefois préparaient le tourment d’amour en attendant le retour, de leurs chers et tendres, des mers et permettait lorsque c’était le cas d’atténuer la déception d’une mauvaise pêche». Une douce et gourmande manière de les accueillir en rentrant de leur pêche souvent périlleuse.

La recette originale était à base de confiture de noix de coco, mais elle se décline depuis à d’autres parfums tout aussi exotiques, goyave, banane, ananas voir maracudja ( passion) pour ma part.

Passons aux choses sérieuses, LA RECETTE, parce que faut pas se mentir, mon blabla vous l’avez lu pour sa hein, ce qui vous intéresse c’est de faire, allez c’est partie !


Pour réaliser le tourment d’amour, il vous faut :

I°) USTENSILE :

  1. Robot pâtissier ou batteur
  2. 2 Cul de poule
  3. 1 Fouet
  4. 1 Maryse
  5. 1 Tamis
  6. 1 Râpe ou une Microplane
  7. 1 cercle à tarte ou 1 moule à tarte ( préciser la taille)
  8. 1 Rouleau à pâtisserie

 

II°) LES INGRÉDIENTS POUR UN TOURMENT D’AMOUR

Ingrédients pour un gros tourment à partager ou 6 moules individuels env

2.1°) POUR LA PATE :

  • 250g de farine
  • 150 g de beurre doux
  • 80 g de liquide (œuf + eau) vous pesez votre œuf qui fera plus ou moins 50g et vous complétez par de l’eau jusqu’à atteindre les 80g.
  • 5 g de sel
  • 15g de sucre (facultatif, si vous souhaiter utiliser cette pâte dans une préparation salé vous ne mettez pas le sucre).
  • Une pincée de cannelle, une pincée de muscade et du zeste de citron vert râpé à mettre dans la farine cela apportera un peu de pep’s à votre pâte mais uniquement pour une préparation sucrée. Cela fonctionne aussi avec n’importe quel zeste d’agrume, à adapter selon vos goûts.

Vous obtiendrai env. 495 g de pâte, vous aurez du surplus mais vous pouvez la conserver au frais ou au congélateur pour une autre recette, bien filmer elle se conserve très bien pensez à bien noté si vous l’avez épicé ou non.

2.2°) POUR LA CONFITURE DE BANANE :

Vous pouvez utiliser une confiture du commerce si vous le souhaitez, mais c’est plus gratifiant de tout réaliser soi-même, enfin c’est mon avis. Je suis contaminé par le virus du ” home made food ” ou du ” sé mwen ki fèy”, je ne peux pas vous en demander autant.

Il vous faut donc :

  • 2 à 3 Bananes bien mûre (une fois épluchée pesez vos bananes).
  • Sucre de canne (50% du poids des bananes) ou du sucre blanc.
  • Une pincée de cannelle ou un morceau cannelle, je préfère car on retire le bâton en fin de cuisson, il y aura le goût subtil de la cannelle sans être trop présent.
  • Une pincée de muscade
  • Une demi-gousse de vanille ou de la vanille liquide.
  • QS de zeste de citron vert

2.3°) POUR LA GENOISE :

  • 4 œufs
  • 125g de sucre
  • 125 g de farine
  • 60g de beurre fondu
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes  d’essence d’amende amère
  • 1/4 gousse de vanille ou de la vanille liquide
  • QS de zeste de citron

III°) LA RÉALISATION AVEC LES PHOTOS PAS A PAS

 

3.1)° :  Réalisation de la pâte

au robot pâtissier

  1. Tout d’abord faites toutes vos pesées. Mettre le sel et le sucre dans le liquide (œuf + eau), et les faire fondre.
  2. Mettre dans la cuve le mélange farine tamisé, épices,  beurre froid coupé en dé et le sucre. Utilisez la feuille du robot, à vitesse 1 ou 2. Mélanger jusqu’à ce que vous ne voyiez plus de morceau de beurre. Il faut que vous ayez une texture sableuse, cette étape s’appelle ” le sablage “.
  3. Rajoutez ensuite, le liquide et mélanger mais pas trop, juste pour que celui-ci s’amalgame. Attention, il ne faut surtout pas trop mélanger pour ne pas activer le gluten présent dans la farine, sinon votre pâte deviendra élastique et difficile à étaler.
  4. Récupérer votre pâte. Faire deux pâtons à peu près de poids équivalent les mettre en boule aplatit et  filmer au contact.
  5. Mettre au repos, au réfrigérateur pendant au minimum 30 minutes.

à la main

  1. Mettre dans votre cul de poule le mélange farine tamisé, épices,  beurre froid coupé en dé. Mélanger  les morceaux de beurre froid avec la farine en frottant le mélange entre vos mains, jusqu’à ce que vous ne voyiez plus de morceau de beurre. Il faut que vous ayez une texture sableuse.
  2. Faite un puit au milieu de ce mélange, versez y le liquide (œuf + eau + sel + sucre). Mélangez au fur et à mesure jusqu’à obtenir une pâte amalgamé, mais pas trop toujours pour les même raison, ne pas activer le gluten.
  3. Ensuite  frasez la pâte, avec la base de la paume de la main.
  4. Diviser en deux pâtons de poids équivalent, faire une boule que vous aplatissez. Filmez et mettre au repos au frais pendant minimum 30 minutes.

ingrédients mélange liquide, sucre et sel Faire fondre le sel et le sucre Mettre le beurre froid dans la farine pour le sablage texture sableuse rechercher Verser le liquide dans le mélange farine + beurre Début du frasage à la feuille texture rechercher Formation du paton  

3.2°) : Réalisation de la confiture de banane.

  1. Eplucher vos bananes et les couper en rondelle. N’oubliez pas de les peser cela vous permet de doser le sucre.
  2. Mettre dans une casserole avec le sucre et les différentes épices.
  3. Mettre à cuire à feu doux jusqu’à ce que votre mélange est bien compoté et pris une texture de confiture blonde.
  4. Sortir du feu et laisser refroidir en ayant pris soin de retirer le bâton de cannelle et le ¼ de gousse de vanille.

Ingrédient pour la confiture Bananes coupez Ingrédient dans la casserole Début de la cuisson Débarrassez

3.3)° : Le fonçage

  1. Récupérer un pâton, étaler au rouleau à pâtisserie, en prenant soin de ne pas mettre trop de farine sur votre plan de travail.
  2. Réaliser le fonçage de votre moule à tarte ou de votre cercle à tarte.
  3. Piquer votre fond  à la fourchette.
  4. Petit plus esthétique si vous possédez une pince a pâtisserie, pincez les bords.

  finition des bordures pour pinçagepâte piquer avec la fourchette Pincer

3.4)°: Garnissage

Garnissez votre fond de tarte de la confiture de banane. Réserver au frais le temps de réaliser la génoise.

 

3.5°) : La génoise.

  1. Mettre le four à préchauffer à 180°C.
  2. Réaliser vos pesées.
  3. Clarifier vos œufs (séparer les blancs des jaunes). Les jaunes dans la cuve du robot avec le sucre et un filet de vanille liquide. Réserver les blancs dans un cul de poule, en y ajoutant une pincée de sel et quelques gouttes d’extrait d’amende amère.
  4. Tamisez la farine, et les épices (muscade, cannelle, zeste de citron vert râpé)
  5. Faire fondre les 60g de beurre au micro-onde, réservez.
  6. Blanchissez les jaunes et le sucre, jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.
  7. Monter vos blancs en neige.
  8. Rajouter 2/3 de vos blancs au mélange jaune/sucre. Mélanger délicatement. Rajouter la farine, en 3 temps, délicatement puis le beurre fondu refroidi.
  9. Rajouter le dernier 1/3 de blanc à la maryse en prenant soin de ne pas casser les blancs. Il faut que le mélange soit juste homogène.
  10. Récupérer, votre fond de tarte garnit de confiture et y mettre la génoise.

Si vous n’avez pas de robot, réaliser les étapes ci-dessus avec votre batteur en utilisant deux cul de poule

Enfournez pendant environ 20 minutes.

A cette étape, sentez les effluves des épices passer au four pendant la cuisson.

Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau. Elle doit ressortir propre.

Tourment à partager Tadaaaa le résultat Tourment d'amour individuel

Débarrassez sur une grille, laissez refroidir et dégustez tiède (c’est meilleur croyez-moi) avec un bon café ou un thé ou un chocolat chaud . C’est le moment de tourmentez les papilles de votre proches avec un tourment d’amour façon @Tropikal en Bouch’.


Pensez surtout, mais surtout à me partager les photos de vos réalisations et si toutefois vous n’avez pas le temps de le faire vous pouvez toujours me passez commande sur le site https://tropikalenbouch.fr/la-collection-permanente/, mes réseaux Instagram ou Facebook. Je me ferai un plaisir de vous régaler pour vos brunchs du dimanche ou pour le goûter. Les tourments d’amour sont à l’honneur dans la Tropibox.

Tropibox

A bientôt pour un autre «Ti kozé sikré » (traduction : « discussion sucrée »).

Ps : Psssiiiittt pensez à liker mes pages sur instagram https://www.instagram.com/tropikalenbouch/ et facebook https://www.facebook.com/tropikalenbouch.fr pour suivre mon actualité.

Share This