Coucou mes gourmands, coucou mes chers lecteurs,

 

I°) ÉPILOGUE

 

Je vais vous faire une confidence, lorsque je me suis lancée dans l’écriture de ce nouveau billet (La Fraise “Grande Galette” douceur au sirop de batterie), je me suis retrouvée, en mode  «  Comment écrire cet article ? ». J’avais l’idée, la recette gourmande à vous partager mais je ne trouvais pas comment l’écrire,  genre le syndrome de la page blanche. Je voulais tellement qu’il soit parfait que je n’arrivais pas mettre mes idées sur le papier. Alors j’ai activé le mode free-style (gratte papier) et j’ai écrit comme cela me venait à l’esprit à partir de cette idée gourmande. Vous la voyez cette ampoule au-dessus de ma tête et c’est carrément mieux que de se prendre trop au sérieux (rire).

Depuis que j’ai commencé à vous écrire à travers mes posts et sur le blog, je me suis rendue compte que j’aime vraiment beaucoup cela. Je trouve que l’écriture est libératrice de pensées. Les mots écrits laissent des traces et moi j’ai envie de laisser MA trace tant par mes mots, que par mes douceurs. Alors je me lance, armé de mon stylo “Bic” en main, bloc note et je note comme cela vient. L’anniversaire de mon petit prince, m’a aussi pas mal inspiré.

Au départ, je devais vous parler de la création d’un entremet un peu particulier mais le temps est passé et la saison aussi j’ai donc mis l’idée de coté pour l’instant. 

Tout cela pour vous dire que je voulais vous faire découvrir une nouvelle spécialité de mon papillon, à travers une recette ou plutôt une association de recette que j’ai testée et puisque on est en plein dans la saison, j’ai choisi de l’associer avec des fraises. 

Cette spécialité est la touche antillaise, je dirai smême marie-galantaise, je veux parler du ” siro batri”  (sirop de batterie ou sirop batterie).

 

 

II°) QU’EST CE DONC CE FAMEUX SIROP DE BATTERIE ?

 

C’est une douceur typique de Marie-Galante, dépendance de la Guadeloupe, appelée aussi «  la Grande Galette » pour sa forme circulaire, ses terrains plats, ses champs de canne à sucre et ses anciens moulins. Vous me voyez venir, un autre bijou touristique à découvrir ” Pa oubliyé ay fè on lantou” (n’oublie pas d’aller faire un tour). Je n’ai pour l’instant pas de photo m’appartenant à vous partager mais dès que j’en aurai l’occasion, je vous montre tout cela (je l’espère très bientôt).

C’est un sirop de couleur brunâtre (près’ nwè), au goût de caramel un peu réglissé, au parfum du jus de canne que vous pouvez déguster dans un « ti-punch », (attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) ou comme une menthe à l’eau donc on dira «  batterie à l’eau » (rire)… ce n’est pas drôle, je sais mais il fallait que j’essaie. C’est une sorte de mélasse, un concentré de jus de canne cuit longuement obtenu par évaporation. Cette cuisson se fait dans une ou plusieurs chaudières.

Le terme batterie vient du nom de la dernière chaudière utilisée, dans les anciennes habitations sucrières, pour la fabrication du sucre.

Le sirop de batterie est très utilisé en pâtisserie créole notamment dans le gâteau Gro siro, le bonbon siro ( je me demande si ce n’est pas la même  douceur) ou  dans le grabio coco ou dans la kaka bèf… elle est peu utilisée en pâtisserie classique à cause de son goût très marqué, qui fait à lui seul la saveur de votre pâtisserie. Étant obtenu  au terme de sa cuisson lente sans raffinage, il est riche en éléments nutritifs.

Vous commencez à connaitre ma passion pour le goût des bonnes choses, j’ai eu envie de l’associé dans une jolie tarte avec de la fraise. Étant donné que nous sommes en plein dans la saison cela tombait à pic.

 

III°) LE RESULTAT

 

Tadaa je vous présente donc cette douce création de Tarte « Fraise grande galette » c’est ainsi que je l’ai nommé.

Tarte La fraise "Grande galette" douceur au sirop de batterie

 

 

 

 

Elle est composée d’une :

Une pâte à foncer sirop de batterie zeste de citron vert pour un peu de peps

Un fond de gâteau GRO SIRO

Une chantilly mascarpone citron vert et des fraises  et framboises fraîches.

IV°) MON AVIS 

 

Le mariage fraise, zeste de citron vert, sirop de batterie fonctionne très très bien. Bien sûr comme tout test, il faut que je la refasse (gourmandise quand tu nous tiens…rire). J’ai bien retrouvé le goût particulier du sirop de batterie dans le fond de tarte, mais j’ai surestimé son pouvoir sucrant, donc il faut que j’ajuste la quantité pour ressentir encore plus cette particularité  et pour vous proposer la meilleur recette par la suite. J’espère que ce voyage culinaire vous a plu et vous donnera envie de tester, de découvrir…

 

La Fraise "Grande galette"

 

 

 

 

Alors, ki jan ou touvéy, i bon ou i pa bon ? (Alors as-tu apprécié cet article, tu valides ou pas ?) . N’hésites-pas à me faire un retour ou simplement à me partager toi aussi tes essais. Je te répondrais avec grand plaisir.

A bientôt pour un autre «Ti kozé sikré » (traduction : « discussion sucrée ») ou on ti komand sikré an boutik la (ou pour une commande sucrée sur la boutique en ligne) c’est par ici https://tropikalenbouch.fr/collection-permanente2/

 

Ps : Psssiiiittt pensez à liker mes pages sur instagram https://www.instagram.com/tropikalenbouch/ et facebook https://www.facebook.com/tropikalenbouch.fr pour suivre mon actualité.

 

Ps : sources d’informations pour ce billet ( wikipédia, page facebook : rimed razié ou sur blakes.fr)

 

 

Share This